Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie

Il pleut doucement sur la ville

Il pleure dans mon coeur Comme il pleut sur la ville, Quelle est cette langueur Qui pénètre mon coeur ? Ô bruit doux de la pluie Par terre et sur les toits ! Pour un coeur qui s'ennuie Ô le chant de la pluie ! Il pleure sans raison Dans ce coeur qui s'écœure....

Lire la suite

Bleu Blanc Rouge

Ras le bol de ma hiérarchie. Mon boss a fait irruption lundi matin dans mon bureau avec une casquette bleu-blanc-rouge marquée d'un énorme FRANCE dessus. J'ai cru voir le supporter beauf du PSG débarquer dans mon espace de travail. Le pire c'est que lundi...

Lire la suite

Je me fais rafraîchir le tison

Alors que retentit l'appel à la prière - il est 19h25 - je reçois par mail mon soleil musical de la journée. Merci M. Des paroles à savourer, tout doucement. Je me fais sucer la friandise, je me fais caresser le gardon, je me fais empeser la chemise,...

Lire la suite

Ab imo pectore

Il est 23h30. Je tombe de sommeil. Je dois me lever à 6h00 demain, un dimanche. Pour régler les ultimes procédures routières pour ma bagnole. Suivie d'une intense journée électorale. Bureau de vote installé au Lycée français de Jérusalem. On sort d'une...

Lire la suite

Les dessous chics

Les dessous chics

Je viens de retomber sur cette chanson de Birkin. Les paroles de Gainsbourg ont 23 ans. Toujours aussi brrrrrrr. Comme Pull marine, Forbidden colors ou Qu'on est bien de Bambi, c'est encore une chanson toute liée à mon jeune âge. De toute façon j'ai toujours...

Lire la suite

Ephémère

Sic transit gloria mundi étalt la phrase écrite sur le tableau aujourd'hui. Ainsi passe la gloire du monde.J'ai hésité avec la gloire est le deuil étincelant du bonheur, de Mme de Staël, et j'ai choisi.

Lire la suite

Genet, l'assassin, mon cou

Genet, l'assassin, mon cou

A l'écoute, tout en bas, un texte de Genet. Daho chante. Ca vaut le coup, je pense. Le texte de 1942 est tiré du Condamné à mort écrit à la prison de Fresnes. Une "biographie" de Jean Genet est accessible là Sur mon cou sans armure et sans haine, mon...

Lire la suite

Apollon et les putains

Apollon et les putains

"Dans leurs yeux à tous, je vis une époque sans considération pour ma personne. Je vis surtout ces enfants mexicains et je craignis de sortir de mon individualité plus ou moins protégée, construite avec un certain soin et beaucoup de patience, pour me...

Lire la suite

La cloche de l'église de Cavagnac - Lot

Ah... la poésie d'une cloche qui sonne. Elle s'est mise en branle au moment où j'atteignais le clocher. Surpris de voir ainsi le bourdon s'éveiller Et pour mon aventure sitôt égaillée J'en dégainai ma caméra Pour aussitôt l'y attraper. Voir une cloche...

Lire la suite

1 2 > >>